Mon parcours

Je m’appelle Annie Bergeron, je suis artiste peintre et accompagnatrice en art depuis 2006. Diplômée d’un M.B.A. à l’université Concordia et d’une maîtrise en art à l’université Laval, je cumule 15 ans d’expérience en accompagnement artistique dans le réseau de la santé mentale à Québec et plus de 30 ans de recherche en créativité personnelle.

DSCF4577_portrait annie

Je suis native de la région du centre du Québec, ce qu’on appelle la région des Bois-Francs et plus exactement à St-Valère, petit village tout près de Victoriaville. Puis, j’ai vécu 10 ans à Montréal. Mon parcours de peintre vient d’un coup de foudre pour ce médium en 1994 après des études en arts multidisciplinaire à Concordia où je côtoyais le théâtre, le cinéma, le dessin/peinture et même, la musique électro acoustique! J’ai d’ailleurs réalisé à cette étape de mon parcours artistique deux courts métrages dont l’un, intitulé La dernière pièce (16 mm, N&B, fiction, 6 minutes), a été présenté dans plusieurs festivals cinématographiques en 1992-1993, notamment à Montréal et à Yorktown au Canada, à Melbourne en Australie et à Turin, en Italie.

À la même époque, j’ai connu, puis perdu à Montréal une personne qui a eu une grande influence sur ma première façon de dessiner et de construire des images marquées par la présence des êtres humains, souvent traités par le portrait. Cette personne est le regretté Richard Parent (1958-1993) qui fut considéré comme l’un des illustrateurs les plus marquants de sa génération au cours des années 80-90, alors que ses oeuvres figuraient régulièrement dans plusieurs publications anglaises, américaines et canadiennes. Après le départ de Richard, j’ai senti un grand vide et le besoin de partir moi-même me retrouver ailleurs. J’ai emporté les tubes de couleur, les crayons et les pinceaux de mon compagnon dans mes bagages.

Cet ailleurs est devenu Bruxelles en Belgique où j’ai été adoptée quelques années. Pour la première fois de ma vie, j’ai vécu seule des nécessités de l’art avec tout le renoncement et la patience que cela suppose. J’ai croisé dans les rues de Bruxelles beaucoup d’anges gardien qui m’ont appris à trouver un public pour mes dessins et mes peintures. Nul n’est prophète dans son pays. Je me concentrais à cette époque sur l’expression visuel et l’expression de soi à travers la peinture. Mon thème principal était le portrait que je représentais dans des mises en scène mi-abstraites et symboliques. Ces premières toiles cherchaient à refléter l’ombre et la lumière présents en chacun de nous.

En 1997, je suis revenue m’établir au Canada, à Québec, où j’ai fait connaissance avec le milieu des galeries et des artistes de la vieille ville, principalement lors de mon passage à la Galerie Lacerte de Québec où j’ai travaillé quelques années à la promotion de plusieurs artistes brillants dont Louis-Pierre Bougie, Francine Simonin et Richard Mill, etc

Mais en 2000, je décide de recommencer à poursuivre ma propre carrière d’artiste et je mets le cap cette fois au Sud, sur Quérétaro au Mexique. C’est là que je retrouve un mode de vie heureux, dans un monde rempli de lumière de soleil et des gens que j’ai adoré peindre, à ma manière. Au Mexique, je passe du singulier au pluriel. Mes personnages se socialisent,  forment des couples, des communautés. Ils échangent des secrets, tissent des lien dans une figuration mi-abstraite et onirique obtenue par des jeux d’ombres et de lumière. Intériorité et paysages se reflètent l’un dans l’autre.

Ressourcée de ce voyage fantastique, je reviens à Québec en 2001 pour aller voir ce que l’École des arts visuels de l’université Laval aurait à m’apprendre sur la peinture que j’avais pratiqué jusqu’alors à l’état sauvage. Autodidacte passionnée par l’art, je réussis un projet de maîtrise à l’université Laval en 2003, qu’une porte professionnelle s’ouvre de manière inattendue. C’est alors que je découvre le monde de la santé mentale, où règne parfois un côté plus sombre de la psychologie humaine et le potentiel  soignant de l’art. Afin de répondre aux besoins d’expression de chacun, je crée Les ateliers spontanés dont la mission sera de stimuler, inspirer et soutenir l’expression artistique unique et propre à chacun des participants.

Accompagnatrice en art

Depuis 15 ans donc, et grâce à l’art, j’accompagne les besoins d’expression d’une clientèle éclectique et fidèle. Au fil des rencontres, des semaines, des mois et parfois même des années qui passent, j’accompagne les personnes dans leur désir de réalisation de projet personnel en arts visuels. J’ai vu au fil du temps des tonnes de personnes prendre du mieux en instaurant une pratique artistique de leur choix dans leur habitude de vie. C’est ainsi que peu à peu, la peintre est devenu une accompagnatrice en art, une guide artistique ou une intervenante en arts, bref, un magnifique métier qui me donne beaucoup de joies!

Et la peintre? Et bien, elle continue à peindre dans la lumière de son atelier en se nourrissant de couleurs et en redonnant toute l’attention nécessaire aux objectifs de chacune de ces rencontres spontanées. L’objectif? Créer toujours plus de joie et de liberté d’être soi-même.

Pour retourner sur le site Les Ateliers spontanés
http://lesateliersspontanes.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.